• Entrepreneuse et membre de la fédération saoudienne de sport automobile, Aseel Al-Hamad va piloter l’E20 2012 de Renault Sport Formula One Team sur le circuit du Grand Prix de France.
• Renault et la Formule 1 sont fiers de permettre à Aseel d’assouvir sa passion au moment même où les femmes peuvent désormais conduire sur les routes de l’Arabie Saoudite.
• Aseel siège au sein de la Commission FIA Women in Motorsport.
• Le Castellet accueille aujourd’hui le premier Grand Prix de France en dix ans.

Fort de son historique riche en innovations et en mobilité et de son esprit pionnier à toute épreuve, Renault célèbrera d’une manière très particulière le retour tant attendu du Grand Prix de France.

Première femme membre de la fédération saoudienne de sport automobile, Aseel Al-Hamad a été invitée à piloter l’E20 de Renault Sport Formula One Team sur le circuit du Castellet (France) quelques heures seulement avant le départ du premier Grand Prix de France organisé depuis dix ans. La monoplace de la Saoudienne ne sera autre que celle de Kimi Räikkönen, ancien Champion du Monde de F1 et vainqueur du Grand Prix d’Abu Dhabi 2012 à son volant.

Renault et la F1 sont fiers de permettre à Aseel d’assouvir un rêve le jour même où les femmes sont autorisées à conduire sur les routes saoudiennes.

Le 5 juin, Aseel avait connu son baptême du feu en F1 lors d’une journée d’entraînement au Castellet avec Renault. Guidée par les précieux conseils des ingénieurs et techniciens de Renault Sport Formula One Team, Aseel avait pris ses marques sur ce tracé exigeant avec une Renault de série avant de s’installer dans le cockpit d’une Formule Renault et de la F1 E20.

Aseel représente son pays au sein de la Commission FIA Women in Motorsport présidée par Michèle Mouton, ancienne pilote et victorieuse en Championnat du Monde des Rallyes. Aseel est notamment en charge de l’élaboration et de l’application de stratégies et politiques promouvant l’éducation et la formation des femmes au sport automobile en Arabie Saoudite. Elle collabore également sur des projets et des forums internationaux consacrés à la place des femmes dans le sport.

Aseel Al-Hamad : « Depuis mon plus jeune âge, j’adore la course et le sport automobile. Être au volant d’une F1 dépasse mes espoirs et mes rêves les plus fous. C’est un véritable honneur de piloter l’E20 de Renault Sport Formula One Team devant le public de l’équipe au Grand Prix de France. Avec cette démonstration le jour même où les femmes peuvent conduire sur les routes du Royaume d’Arabie Saoudite, j’espère démontrer que tout est possible tant que l’on est passionné et que l’on peut rêver. »

Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing : « Renault a toujours épousé la cause des pionniers tout en faisant preuve d’un véritable esprit d’innovation. Renault nourrit aussi depuis longtemps une vraie passion pour le sport automobile et aime la partager sur toutes les compétitions et avec un maximum de personnes. Nous sommes ravis de voir la passion d’Aseel et l’enthousiasme qu’elle déploie pour promouvoir l’accessibilité grandissante du sport automobile à travers le monde. »

Michèle Mouton, Présidente de la Commission FIA Women in Motorsport : « La Commission FIA Women in Motorsport promeut l’ensemble des opportunités offertes dans le champ du sport automobile tout en travaillant sur la promotion de l’égalité femmes-hommes dans l’industrie automobile et sur les routes. Nous collaborons étroitement avec toutes les fédérations sportives nationales pour améliorer l’accès à notre sport. Le mandat d’Aseel a mené à une vision limpide de l’Arabie saoudite et les choses ont rapidement évolué. Désormais, Aseel est l’un des moteurs de sa fédération nationale et elle ouvre la voie aux femmes souhaitant s’investir ou démarrer une carrière dans le sport. Merci à Renault pour cet instant avant-gardiste illustrant nombre de nos principes. »

Share