Après avoir placé ses deux pilotes en SuperPole du premier ePrix de New York disputé ce week-end, Renault e.dams obtient son quatrième podium de la saison grâce à Sébastien Buemi. Nicolas Prost termine également dans les points pour cette avant-dernière course de la saison.

Disputé sur deux jours, le dernier meeting de la saison 4 et de l’ère Renault e.dams commence bien pour Sébastien Buemi. Alors qu’il découvre le circuit de Red Hook après avoir été absent l’an passé, le Suisse signe le deuxième meilleur temps de la première séance d’essais libres.

Recouverts de poussière, les quais de Brooklyn restent très glissants pour la seconde session d’essais libres, mais les pilotes Renault e.dams évitent les pièges pour réaliser un bon résultat d’ensemble, avec Seb et Nico aux cinquième et sixième rangs.

Le duo confirme sa bonne forme lors des groupes de qualifications : pour la première fois de la saison, Seb et Nico sont tous deux qualifiés pour la Super Pole. Lors de cet ultime exercice avant la course, Buemi se montre souverain et il signe la pole position, tandis que Prost s’adjuge la troisième place !

Placés l’un derrière l’autre sur la grille de départ, les équipiers prennent le meilleur envol pour virer en tête. Si Buemi parvient à conserver la tête, Prost perd trois positions lors des premiers tours. Puis Abt se rapproche et il s’empare des commandes après sept tours.

À l’approche des changements de monoplaces, Seb concède la deuxième place à Di Grassi. Il passe donc par les stands en occupant la troisième position. Après avoir reculé à la neuvième place, Nico regagne une place avant de marquer son arrêt au même tour.

Grâce à un pitstop parfaitement exécuté, Sébastien Buemi débute la seconde partie de course en s’étant sensiblement rapproché des deux leaders. Quant à Nicolas Prost, il occupe toujours la huitième place.

Alors que les positions semblent bien marquées, la voiture de sécurité entre en piste après la sortie de piste de Lynn. Regroupé, le peloton est relâché pour quatre tours. Malgré l’utilisation de son FanBoost, Seb ne parvient pas à gagner de position. Après une heure de course, il franchit donc la ligne d’arrivée en troisième position, son meilleur résultat depuis l’ePrix de Mexico. Dixième, Nico retrouve le chemin des points pour la première fois depuis Santiago du Chili.

Demain, la saison s’achèvera à l’issue d’une seconde course dans les rues de New York City. Sébastien Buemi abordera cette ultime confrontation en quatrième position du classement général, à dix-sept points du podium. Revenue dans le top 5 du classement Équipes, Renault e.dams ne sera qu’à six points de la quatrième place finale.

Renault félicite Jean-Éric Vergne, d’ores et déjà sacré champion au volant d’une des Renault Z.E.17 de l’équipe Techeetah.

Nicolas Prost, n°8
« Dans un premier temps, c’était super de retrouver le chemin de la SuperPole et de pouvoir se battre pour les premières places. La course était plus difficile, je n’ai pas réussi à trouver le bon rythme avec la gestion d’énergie. Nous allons donc nous remettre au travail avec les ingénieurs pour essayer de progresser et de faire mieux demain à l’occasion de notre dernière course ensemble. »

Sébastien Buemi, n°9
« Même s’il est difficile d’être pleinement satisfait de terminer troisième après être parti de la pole position, je tire un bilan positif de cette journée. Nous savions que nous avions une très bonne voiture sur un tour et qu’il nous manquerait un peu de performance en course : nous sommes donc à notre place en étant les ‘meilleurs des autres’ derrière deux voitures intouchables. Après ce quatrième podium de la saison, j’espère finir la saison sur une autre bonne note demain. »

Jean-Paul Driot, propriétaire de l’équipe
« Notre principale satisfaction vient des qualifications, avec les deux voitures en SuperPole et la pole position de Sébastien Buemi. En course, nous avons constaté que l’équipe victorieuse avait fait un bond en avant et nous ne pouvions pas rivaliser. Les progrès réalisés par les uns et les autres sont impressionnants et c’est ce qui rend ce championnat aussi passionnant. Notre motivation sera intacte pour bien finir la saison demain, avant de nous tourner vers de nouveaux défis où les cartes seront totalement rebattues. »

Vincent Gaillardot, Directeur du programme FE
« Nous avons mis à profit les cinq semaines séparant les ePrix de Zurich et New York pour faire de nombreuses analyses. Toute l’équipe a énormément travaillé et nous avons récolté les premiers fruits, puisque cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas placé les deux voitures en SuperPole. Nous avons donc réussi à exploiter notre potentiel, mais il y a encore des points à améliorer en course. Ce résultat est prometteur et nous espérons que le second ePrix de New York nous permettra de confirmer ces progrès. »

Share