Renault Laguna BTCC (1997)

Depuis 1993 en British Touring Cars Championship, la structure GB Motorsport engage une R19 puis une Laguna en montrant des progrès certains durant deux ans.

À partir de 1995, Renault décide de prendre le relais avec Williams, son partenaire en F1. Après une première évolution, la Laguna est profondément revue avec une aérodynamique poussée à son paroxysme grâce à un assouplissement du règlement. L’écurie britannique est alors à la pointe du sujet grâce à son expérience dans l’élite du sport automobile.

Fidèle à la tradition, le ramage se rapporte au plumage puisque Renault introduit un bloc 4 cylindres de 1998 cm3 porté à + de 280 chevaux par Sodemo.

Très vite, les résultats sont au rendez-vous avec de nombreux doublés et le titre 1995 chez les constructeurs. Renault en veut toutefois plus et une nouvelle évolution arrive en 1996. La mise au point et le développement se poursuivent jusqu’en 1997, l’année de la consécration.

Devenue une véritable machine de guerre, la Laguna confiée à Alain Menu s’offre la moitié des courses et le jeune espoir Jason Plato, issu du Renault Spider Championship, en remporte deux de plus. Renault réalise alors le doublé pilote / constructeur, comme lors de sa dernière année de collaboration avec Williams en F1.

L’aventure se conclut en 1999 avec un bilan de quatre couronnes et trente-huit victoires sur le territoire britannique et un mythe pour les jeunes générations ayant pu la piloter sur le jeu vidéo TOCA !