Après le fantastique spectacle proposé à Dijon avant la pause, les concurrents de la Clio Cup France effectuent leur rentrée sur le Circuit de Nevers Magny-Cours pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison. Séparés de six points seulement, Benoît Castagné et Nicolas Milan vont reprendre leur duel titanesque pour le titre.

Ce week-end, trente-cinq pilotes retrouvent le chemin des circuits en se rendant sur un nouveau monument du sport automobile français : Magny-Cours. Ancien hôte du Grand Prix de France de Formule 1 entre 1991 et 2008, ce tracé atypique s’avère toujours spectaculaire avec ses nombreux enchaînements techniques sanctionnant les plus téméraires.

Vainqueurs de six des huit premières courses disputées jusqu’ici, Benoît Castagné (Raiwoit Racing) et Nicolas Milan (Milan Compétition) se rendent coup pour coup et le face-à-face devrait logiquement se poursuivre en Bourgogne. Si le premier cité compte six unités d’avance, le décompte du plus mauvais résultat est pour l’heure favorable à son adversaire... Autant dire que le moindre faux pas pourrait coûter cher avant la finale au Paul Ricard !

Dans le peloton de chasse, Dorian Guldenfels (GPA Racing), Thibaut Bossy (TB2S) et Yoann Baziret (Setup Racing) visent une première victoire pour rester des menaces sérieuses jusqu’au dénouement de la saison. De leur côté, David Pouget (GPA Racing) et Pierre-Étienne Chaumat (TB2S) redoublent d’ambitions afin de remonter sur la plus haute marche du podium et jouer un peu plus que les places d’honneur en fin d’année.

Leader chez les Juniors, Anthony Jurado (Setup Racing) souhaite profiter de la rentrée pour distancer Corentin Tierce (Tierce Racing), auteur d’un carton plein à Dijon. Néanmoins, l’Héraultais doit encore garder un œil sur Adeline Prudent (Prudent Compétition) et Pierre Tierce (Tierce Racing). Inéligible aux points, l’Espagnol Marc De Fulgencio (Team VRT) n’a qu’un seul objectif : signer de nouveaux succès dans la catégorie. Ce week-end, il pourra d’ailleurs compter sur le renfort de Luis Gonzalez Martinez (Team VRT), transfuge de la Clio Cup España.

Du côté des Gentlemen, David Pajot (Vic’Team) va tenter de reprendre sur la dynamique l’ayant vu tout emporter à Valencia et à Dijon pour prendre les rênes du classement général. Leader déchu, Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) n’a toutefois pas dit son dernier mot, tout comme Emmanuel Raffin (Autosport GP) ou Mickaël Carrée (T2CM), désormais au pied du mur pour conserver son titre !

Parmi les outsiders, Julien Baziret (Setup Racing), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) et Jérémy Curty (TB2S) entendent bien perturber l’ordre établi en cette fin de saison pour gagner des places au championnat. Absents des rendez-vous précédents, les pilotes Autosport GP Julien Neveu et Samuel Raffin veulent reprendre en beauté, tout comme leur nouvel équipier, le Belge Kristoff Cox. De son côté, Antoine Prétin (GPA Racing) souhaite passer la vitesse supérieure en se rapprochant du podium après ses débuts remarqués à Dijon !

D’autres comme Guillaume Savoldelli (TB2S), Vincent Brunerie (Milan Compétition) et Kevin Jimenez (GPA Racing) s’apprêtent aussi à jouer leur va-tout, tandis que Lionel Viguier (TB2S), Jérôme Da Ros (Tierce Racing), Éric Rollery (Team Rollery) ou Emmanuel Alliot (Emma Compétition) n’ont plus rien à perdre dans un peloton qui s’annonce extrêmement disputé.

Plus que jamais en Clio Cup France, les relations père-fils seront à l’honneur ! Outre Edwin Traynard et son père Franck chez Autosport GP, les jumeaux Pierre et Corentin Tierce retrouvent Thierry – leur père – au sein de la structure familiale, tandis que Franck Jurado (Milan Compétition) a décidé de se frotter à son fils Anthony !

PROGRAMME MAGNY-COURS

Vendredi 7 septembre 2018
9h40-10h10 – Essais libres 1
14h45-15h15 – Essais libres 2

Samedi 8 septembre 2018
11h30-11h50 – Qualifications 1
16h45-17h15 – Course 1

Dimanche 9 septembre 2018
10h05-10h25 – Qualifications 2
15h05-15h35 – Course 2

Les courses seront diffusées en direct sur RenaultSport.com, Facebook et Youtube.

Share