Retour vers le futur

Pour conclure sa première moitié de saison, la Formule Renault Eurocup revient sur le Circuit de Zandvoort pour la première fois depuis 2000. Les concurrents engagés dans la catégorie auront donc l’honneur de découvrir en avant-première le tracé du futur Grand Prix des Pays-Bas de F1 !

Vingt ans après avoir accueilli la première course officielle de l’ère monotype – une épreuve hors championnat avait été organisée au Mugello un mois plus tôt – de la Formule Renault Eurocup, Zandvoort s’apprête à refaire sensation en proposant un défi inédit au plateau.

Si le tracé a conservé ses fondamentaux depuis cette dernière visite, de grands travaux ont été menés pour créer deux courbes en banking avec une inclinaison impressionnante de 18 et 19°, soit aux alentours des 33 % de pente en hommage au numéro de course de Max Verstappen.

La course au titre s’accélère

Victorieux à Magny-Cours, Victor Martins (ART Grand Prix) et Caio Collet (R-ace GP) ont continué de creuser l’écart sur leurs poursuivants lors du rendez-vous précédent.

Fort de trois succès sur les quatre dernières courses, le Français dispose désormais de deux points d’avance sur son adversaire brésilien. Si les deux hommes pouvaient compter sur leur expérience en Bourgogne, ils s’affronteront cette fois sur un circuit qui leur est inconnu puisqu’aucun n’a couru à Zandvoort durant sa carrière.

Le duel entre les deux principaux protagonistes pourrait ainsi permettre à l’un ou l’autre de prendre l’ascendant psychologique, mais d’autres espèrent bien tourner cette situation à leur avantage. Ce sera notamment le cas de leur plus proche rival, David Vidales (JD Motorsport).

Deuxième et troisième à Nevers, le rookie espagnol en est à cinq podiums, dont deux victoires, et cinq Trophées Hankook en six départs en monoplace. Ses espoirs de succès seront également renforcés par le fait qu’il sera l’un des rares pilotes à pouvoir s’appuyer sur une structure ayant des références à Zandvoort puisque son équipe avait signé la pole position avant de s’imposer avec Matteo Grassotto en 2000… L’année du titre en Formule Renault Eurocup de Felipe Massa !

Un groupe de chasse à l’affût

Légèrement distancé après son score vierge à Magny-Cours, Franco Colapinto (MP Motorsport) souhaitera rebondir sur les terres de son équipe. L’Argentin se doit d’autant plus de réagir qu’il a vu revenir Alex Quinn (Arden Motorsport) et William Alatalo (JD Motorsport) à seulement trois et neuf points de lui.

Le peloton de poursuivants s’est même densifié puisque la montée en puissance de Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) et de Grégoire Saucy (ART Grand Prix) leur a permis de se rapprocher à moins de vingt unités de la quatrième place.

Parmi ces concurrents, Grégoire Saucy sera peut-être l’un des plus redoutables puisqu’il s’était offert un podium à Zandvoort en ADAC F4. Le Suisse sera d’ailleurs l’un des quatre pilotes à avoir couru sur le tracé néerlandais l’an passé avec son équipier Paul Aron (ART Grand Prix), victorieux l’été dernier aux Pays-Bas, László Tóth (Bhaitech Racing), auteur de l’un de ses meilleurs résultats de la saison, et Hadrien David (MP Motorsport), présent dans le top dix et désormais aligné au sein d’une structure hollandaise.

Un peloton en embuscade

Malgré l’expérience relativement récente de certains concurrents, les cartes seront redistribuées puisque le circuit de Zandvoort a connu des évolutions pour préparer la future venue de la Formule 1. Certains protagonistes tenteront donc d’en profiter pour tirer leur épingle du jeu.

Revenu dans les points par deux fois à Magny-Cours, Ugo de Wilde (Arden Motorsport) voudra consolider sa place dans le top dix. En parallèle, Tijmen van der Helm (FA Racing) aura à cœur de retrouver le volant après qu’une douleur au poignet ne le prive de départ la semaine dernière tandis qu’Amaury Cordeel (FA Racing) et Petr Ptáček (R-ace GP) chercheront à remettre leur saison sur de bons rails avant de basculer dans la seconde moitié du calendrier.

Remis de sa blessure contractée durant la pause estivale, Nicola Marinangeli (Bhaitech Racing) retrouvera son baquet occupé par sa compatriote Vicky Piria lors des deux derniers rendez-vous. Tout comme le Français Reshad De Gerus (Arden Motorsport), l’Italien sera plus motivé que jamais pour ouvrir son compteur aux Pays-Bas !

Les deux qualifications et les deux courses de Zandvoort seront retransmises en direct sur la page Facebook des Renault Sport Series et la chaîne YouTube de Renault Sport.

Programme

Jeudi 24 septembre
14h00–16h00 Essais collectifs pré-événement

Vendredi 25 septembre
8h30–9h20 Essais collectifs 1
12h50 – 13h40 Essais collectifs 2

Samedi 26 septembre
11h35–11h55 Qualifications 1
17h00–17h40 Course 1

Dimanche 27 septembre
10h05–10h25 Qualifications 2
14h15–14h55 Course 2

Liste des engagés

share