Toujours plus de Formule Renault Eurocup en 2018 !

Revitalisée en 2017, la Formule Renault Eurocup profite pleinement de la restructuration des activités compétition et des synergies au sein du Groupe Renault. Loin de se reposer sur ses acquis, Renault Sport Racing confirme son engagement total envers son école des champions pour la saison 2018.

Depuis 1971, la Formule Renault détecte et forme les espoirs du sport automobile au point d’avoir vu passer dans ses rangs 60 % des plateaux actuels de la F1 et du FIA WEC, mais aussi la moitié du peloton en FIA WTCC.

Toujours tourné vers l’avenir, Renault Sport Racing a étudié avec les écuries engagées les effets des mesures adoptées en 2017 afin de proposer l’an prochain une catégorie plus que jamais considérée comme une référence du paysage mondial des formules de promotion.

Des courses plus longues

En 2018, la Formule Renault Eurocup offrira toujours un temps de roulage conséquent avec deux séances d’essais collectifs de cinquante minutes, deux sessions de qualifications de quinze minutes et deux courses par week-end.

Le principal changement concernera la durée des épreuves. Après avoir proposé ces dernières années des courses de 25 minutes plus un tour, celles-ci se disputeront désormais sur 30 minutes plus un tour, soit 20 % de plus.

Un calendrier prestigieux

Comme en 2017, la prochaine saison de Formule Renault Eurocup proposera dix rendez-vous sur les plus célèbres circuits européens accueillant la F1 et des tracés urbains, à l’image de Monaco où les concurrents évolueront à nouveau en lever de rideau du plus prestigieux des Grands Prix.

Chaque meeting comportera deux courses pour offrir un calendrier de vingt épreuves. Chaque course disposera de sa propre séance de qualifications afin de laisser les meilleurs talents s’exprimer aux côtés de promoteurs de qualité tout en nouant leurs premiers liens vers des championnats internationaux reconnus et professionnels.

Une monoplace ayant fait ses preuves

Reconnue pour ses nombreuses qualités de formation, la dernière génération de Formule Renault a vu tous les pilotes sacrés en Eurocup rejoindre des programmes appartenant à des écuries de F1. Une fois de plus, Renault Sport Racing misera donc sur la stabilité pour que les coûts restent accessibles et maîtrisés afin que tous les talents puissent s’exprimer pleinement au volant d’une monoplace éprouvée.

Cyril Abiteboul, Renault Sport Racing, Directeur général : « La Formule Renault Eurocup est un excellent outil d’apprentissage pour les jeunes pilotes. Grâce aux synergies que nous avons mis en place au sein de Renault Sport Racing, cette catégorie s’inscrit dans le cadre de la détection des futures stars de demain que nous menons avec la Renault Sport Academy. À nouveau les concurrents auront l’occasion de batailler pour profiter des opportunités et des moyens mis à disposition par Renault Sport Formula One Team et l’Academy à travers un programme ciblé et des opérations spécifiques à l’image des F1 Paddock Days et des stages en immersion à Enstone. »

Jean-Pascal Dauce, Renault Sport Racing, Directeur des Programmes Compétition Clients : « Cette année, la Formule Renault Eurocup a réaffirmé son statut de référence au cœur du paysage mondial des formules de promotion. Nous vivons une lutte pour le titre absolument formidable entre les jeunes espoirs les plus talentueux de leur génération. Tout cela nous a menés à réfléchir à l’avenir pour proposer des outils et des dotations toujours plus pertinentes pour leur futur en sport automobile. Nous renforcerons ainsi nos points forts adoptés cette saison tout en y ajoutant de nouvelles mesures, dont la plus importante est l’augmentation de 20 % de la durée des courses. »

share