Dans l’ambiance surchauffée de l’Autodrome des Frères Rodriguez, Sébastien Buemi a assuré sa part de spectacle lors du Mexico ePrix. Troisième, il permet à l’équipe Renault e.dams d’enregistrer un troisième podium consécutif.

Sur ce tracé empruntant une partie du circuit de Formule 1, la Renault Z.E.17 se montre performante aux mains de Sébastien Buemi, qui signe le meilleur temps des groupes de qualifications. Lors de la SuperPole, le Suisse ne parvient toutefois pas à rééditer le tour parfait et il se qualifie en deuxième ligne.

Au départ, Seb conserve la troisième place derrière Rosenqvist et Turvey. Le premier rebondissement survient au 15e tour, lorsque le leader se retrouve au ralenti. Buemi ne profite pas longtemps de sa deuxième place, puisqu’il est dépassé par Abt au 23e tour.

Après les changements de monoplaces, Abt a pris la tête devant Turvey, Vergne et Buemi. Grâce au surcroit de puissance procuré par le FanBoost, Seb prend l’avantage sur Vergne lors d’une superbe manœuvre. Il se détache ensuite du leader du championnat pour revenir sur Turvey en fin de course.

Comme toujours en Formula E, les derniers tours sont haletants, d’autant que Piquet Jr. s’est joint à la bagarre pour la deuxième place. Malgré une attaque audacieuse de Seb dans l’avant-dernier tour, la hiérarchie n’évolue plus et le pilote Renault e.dams décroche un troisième podium consécutif.

Qualifié en quinzième position, Nicolas Prost prend un bon départ en évitant les échauffourées du peloton. Il gagne une position dès le premier tour et adopte ensuite un bon rythme au cœur du groupe de chasse.

Treizième après son changement de monoplace, le Français reste en lice pour une place dans les points. Mais sa course s’arrête à neuf tours de l’arrivée : accroché par Bird, il est contraint de rentrer aux stands pour abandonner à cause d’une suspension avant endommagée.

Malgré la frustration de ne placer qu’une voiture dans le top 10, Renault e.dams conserve la cinquième place du Championnat Équipes. Sébastien Buemi reste quant à lui quatrième du Championnat Pilotes.

Nicolas Prost, n°8
" Je m’étais bien préparé pour ce circuit que j’affectionne particulièrement. Je n’arrive pas à expliquer ce manque de performance en qualifications, surtout après des essais libres qui s’étaient plutôt bien déroulés. Je pense que j’aurais pu finir la course dans les points, mais j’ai été percuté en dépassant Bird. Je ne pouvais rien faire pour éviter cela et c’est difficile de finir la journée de la sorte. Je reste motivé, persuadé que la réussite va bientôt revenir. "

Sébastien Buemi, n°9
" Je suis globalement très content, car il s’agit de notre troisième podium consécutif cette saison. C’est aussi mon vingtième podium en Formula E ! Bien entendu, on en veut toujours plus, mais je suis tout de même satisfait. Nous allons vite nous concentrer sur la prochaine manche, disputée en Uruguay. Nous avons remporté les deux courses déjà disputées à Punta del Este et l’objectif sera de se battre à nouveau pour la victoire. "

Jean-Paul Driot, copropriétaire de l’équipe
" C’est un week-end très positif, avec un troisième podium consécutif qui vient démontrer que nous sommes parmi les formations les plus constantes cette saison. Il y a toujours un brin de frustration, comme en qualifications avec Seb qui bloque les roues dans le premier virage de son tour de SuperPole. Nous n’avons pas gagné, mais notre régularité sera certainement récompensée en fin de saison. Le travail effectué ces dernières semaines a porté ses fruits et nous avons progressé sur l’équilibre de la voiture en course. Nous devons continuer pour gagner encore en performance et être en mesure de gagner. Nous sommes impatients d’être à Punta del Este. "

Vincent Gaillardot, Directeur du programme FE
" Quelle saison incroyablement serrée ! Pour l’accession à la SuperPole, les cinq premiers se tenaient en moins de 2/10e et nous avons vu émerger de nouveaux prétendants aux premières places. Plus que jamais, nous sommes persuadés que c’est la régularité qui paiera. Dans ce contexte, nous sommes très satisfaits du résultat de Seb, qui monte sur le podium pour la troisième fois consécutive. Dans le même temps, nous sommes également désolés pour Nico, qui avait entamé une remontée avant de se faire accrocher. Nous devons encore améliorer notre performance, pour gagner comme l’ont fait nos rivaux au championnat. "

Share