Victor Martins (ART Grand Prix) a fait honneur à son statut de leader du classement général en devenant le premier pilote de Formule Renault Eurocup à s’imposer à Zandvoort depuis 2000. Sur le théâtre du futur Grand Prix des Pays-Bas de Formule 1, le Français l’a emporté devant ses deux principaux rivaux pour le titre, Caio Collet (R-ace GP) et le rookie David Vidales (JD Motorsport).

Victor Martins frappait fort dès les qualifications en signant sa cinquième pole position de la saison grâce à son meilleur tour bouclé en 1’31’’215. Au terme d’une séance longuement interrompue par l’accident de William Alatalo (JD Motorsport), Caio Collet se classait deuxième tandis que le reste du top dix se tenait en quinze centièmes de seconde seulement.

Sous les yeux de Nyck de Vries, sacré en Formule Renault Eurocup en 2014 et désormais pilote Mercedes en Championnat FIA de Formule E, et Oscar Piastri, tenant du titre et fraîchement couronné en Championnat FIA de Formule 3, la première procédure de départ était avortée en raison du problème d’embrayage rencontré par Hadrien David (MP Motorsport), cinquième sur la grille.

Le deuxième départ était le bon. À l’extinction des feux, Victor Martins résistait à Caio Collet pour conserver les commandes tandis que David Vidales exploitait le banking du troisième virage pour ravir la troisième position à Petr Ptáček (R-ace GP) sous les yeux d’Amaury Cordeel (FA Racing).

Très rapidement, Victor Martins et Caio Collet creusaient l’écart sur un peloton animé par de nombreuses batailles. Le Français portait d’abord son avance à plus de deux secondes avant la réplique du Brésilien à mi-course.

Malgré tous les efforts du pilote de la Renault Sport Academy, Victor Martins s’imposait pour la quatrième fois de la saison devant Caio Collet. Quinze secondes plus tard, David Vidales franchissait la ligne d’arrivée pour s’offrir son sixième Trophée Hankook remis au rookie le mieux classé et rester au contact de ses concurrents au classement général.

La lutte pour la quatrième place était tout aussi disputée puisque Petr Ptáček composait sous les attaques d’Amaury Cordeel jusqu’au drapeau à damier. Franco Colapinto (MP Motorsport) préservait la sixième position malgré le retour de Paul Aron (ART Grand Prix), auteur d’un superbe dépassement dans le banking sur Alex Quinn (Arden Motorsport). Parti onzième, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) terminait neuvième devant Grégoire Saucy (ART Grand Prix), qui résistait au retour de William Alatalo, parti dernier après son accident ce matin.

Qualifications 1 - Grille de départ - Course 1 - Classement Pilotes - Classement Équipes

Demain, la deuxième qualification débutera à 10h05. Le départ de la seconde course à Zandvoort sera ensuite donné à 14h15.

Ils ont dit

Victor Martins (ART Grand Prix) : « Cela fait quatre victoires sur les cinq dernières courses ! Nous sommes sur une bonne dynamique et nous continuons de faire progresser la voiture sur chaque séance, qu’importe le circuit. Mon départ n’était pas exceptionnel, mais j’ai réussi à conserver ma position de leader avant de me concentrer sur ma course en créant l’écart et en le gérant. Tout s’est donc bien passé aujourd’hui avec la pole position, la victoire et le meilleur tour en course. Il nous en faudra plus, mais nous irons les chercher ! »

Caio Collet (R-ace GP) : « C’est extrêmement serré entre Victor et moi, mais je pense que nous sommes un cran légèrement au-dessus d’eux si l’on regarde les temps en qualifications et en course. C’est vraiment génial d’avoir un tel duel. Cela pousse l’équipe et moi-même à ne jamais relâcher nos efforts au risque de finir deuxièmes. Cela offre un esprit compétitif que j’apprécie beaucoup, mais je veux être devant. L’objectif demain sera donc de maximiser tout notre potentiel pour le devancer ! »

David Vidales (JD Motorsport) : « Le résultat est assez bon si l’on considère que notre week-end n’avait pas commencé de la meilleure des façons. Nous avons joué de malchance avec les drapeaux rouges et nous n’avions pas pu faire un tour en pneus neufs en essais. Même si les dépassements sont difficiles et qu’il est facile de faire une faute sur ce circuit, j’ai réussi à dépasser Petr en prenant l’extérieur dans le banking du troisième virage. Les bonnes opportunités existent donc, mais nous devons encore réduire l’écart face à Victor et Caio. »

Classement général provisoire*
Pilotes Points
1. Victor Martins (ART Grand Prix) 158
1. Caio Collet (R-ace GP) 149
3. David Vidales (JD Motorsport) 117
4. Franco Colapinto (MP Motorsport) 76
5. Alex Quinn (Arden Motorsport) 69
... ...

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

share