Pour le grand retour de la Formule Renault Eurocup sur le Circuit de Nevers Magny-Cours, les pilotes ont affolé le chronomètre en battant le record du tracé pour la catégorie dans chacune des séances disputées jusqu’ici. À l’issue d’une qualification incroyablement intense, Victor Martins (ART Grand Prix) s’est offert la pole position pour la course de dimanche en 1’33’’589 face à Caio Collet (R-ace GP) et au rookie David Vidales (JD Motorsport).

Dès mercredi après-midi, les concurrents découvraient ou redécouvraient le Circuit de Nevers Magny-Cours.

D’entrée, Caio Collet se montrait le plus véloce en 1’34’’505 pour devancer Alex Quinn (Arden Motorsport) et Amaury Cordeel (FA Racing). Avec sept écuries aux sept premiers rangs, Victor Martins, David Vidales, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) et Franco Colapinto (MP Motorsport) suivaient le trio de tête.

Essais collectifs pré-événement

Le rythme s’accélérait davantage jeudi, d’abord sous l’impulsion de Victor Martins qui améliorait le temps de référence de Caio Collet avec un tour en 1’34’’244. Le Brésilien de la Renault Sport Academy répliquait toutefois dans l’ultime session en abaissant la marque de trois centièmes grâce à son effort bouclé en 1’34’’214.

Essais collectifs 1 - Essais collectifs 2

La passe de trois pour Martins

Disputée ce vendredi, la première qualification déterminait la grille de départ de la course de dimanche.

Comme au Nürburgring, Bhaitech Racing était la première équipe à envoyer ses pilotes en piste. Vicky Piria s’installait aux commandes avant d’être détrônée par László Tóth. Si le Hongrois occupait toujours la tête avant le drapeau rouge provoqué par la sortie de Reshad De Gerus (Arden Motorsport) peu avant la mi-séance, Victor Martins surgissait au premier rang à la reprise.

Très rapidement, Caio Collet répondait et un duel palpitant s’engageait avec plusieurs échanges du meilleur temps. Le Brésilien pensait avoir fait le plus dur, mais Victor Martins lui ravissait finalement la première place dans son ultime effort pour sept millièmes de seconde.

Derrière les deux leaders du classement général, on retrouvait David Vidales et Lorenzo Colombo. Alex Quinn et Ugo de Wilde (Arden Motorsport) se partageront la troisième ligne dimanche, suivis par Hadrien David (MP Motorsport), Grégoire Saucy (ART Grand Prix), Petr Ptáček (R-ace GP) et Amaury Cordeel. Souffrant du poignet, Tijmen van der Helm (FA Racing) a dû renoncer à la séance.

Qualifications 1

Samedi, les concurrents disputeront dès 10h30 la seconde qualification qui établira la grille de départ de la première course du week-end le même jour à 17h20.

Ils ont dit

Victor Martins (ART Grand Prix) : « C’était une qualification extrêmement intense ! J’ai commis quelques erreurs, notamment dans la chicane du troisième secteur dans mon dernier tour, mais cela m’a suffi pour avoir la pole. L’équipe a fait de l’excellent travail en me fournissant une voiture exactement comme je la voulais pour les qualifications. Nous avons fait de beaux progrès par rapport à la deuxième séance d’essais collectifs de jeudi, mais il faudra faire la même chose demain… En moins intense j’espère ! »

Caio Collet (R-ace GP) : « Je suis un peu déçu de ne pas avoir signé la pole position. La voiture était fantastique, l’équipe a fait de l’excellent travail, mais je n’ai pas réussi à tout mettre ensemble. Malgré la déception, c’est une nouvelle première ligne et nous allons travailler pour obtenir la pole demain. En ce qui concerne la course, il y a une longue ligne droite menant au cinquième virage, mais elle peut être à double tranchant donc nous verrons bien ce qu’il se passera ! »

David Vidales (JD Motorsport) : « Je suis content de cette troisième place, mais il nous manque encore quelque chose pour aller chercher la pole. Nous redoublerons d’efforts pour essayer de faire mieux demain en qualifications. Si je prends un bon départ, je crois que nous avons le rythme pour jouer devant et nous battre pour la victoire comme nous l’avons fait sur les courses précédentes. Je pense que c’est l’un de mes circuits préférés jusqu’ici. Dès le premier tour, je l’ai bien aimé comme on y retrouve un peu de tout : des lignes droites, des gros freinages, des chicanes, des secteurs rapides et lents… C’est vraiment intéressant ! »

share