Déjà auteur de deux grands chelems l’an dernier sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, Victor Martins (ART Grand Prix) a remis cela cette année en menant toutes les séances du sixième rendez-vous de la Formule Renault Eurocup. Le Français a de nouveau dominé les débats ce dimanche en s’imposant devant ses plus proches rivaux pour le titre avant le sprint final.

Comme samedi, Victor Martins se montrait le plus rapide des qualifications avec un tour en 1’42’’636. Auteur de sa septième pole de la saison, il devançait Franco Colapinto (MP Motorsport), Paul Aron (ART Grand Prix) et Caio Collet (R-ace GP) dans un peloton où un peu moins de neuf dixièmes séparaient le deuxième du quinzième.

Contrairement aux averses de la veille, un grand soleil accueillait les concurrents pour le départ. Un deuxième tour de formation était toutefois nécessaire après le problème rencontré par Petr Ptáček (R-ace GP) à quelques mètres de son emplacement sur la grille.

Lorsque les feux s’éteignaient, Victor Martins conservait la tête de justesse face à Caio Collet, revenu dans ses échappements, alors que Paul Aron et Alex Quinn (Arden Motorsport) s’accrochaient. Franco Colapinto émergeait au troisième rang devant David Vidales (JD Motorsport) et Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing), qui gagnait dix places dans le premier tour.

Pendant que Victor Martins créait rapidement un écart supérieur à cinq secondes, les débats s’animaient parmi ses poursuivants. Au douzième tour, Lorenzo Colombo sortait large dans son duel avec Kas Haverkort (MP Motorsport) et Hadrien David (MP Motorsport). L’Italien devait ensuite s’incliner face à Tijmen van der Helm (FA Racing) et William Alatalo (JD Motorsport) tandis qu’Ugo de Wilde (Arden Motorsport) et Amaury Cordeel (FA Racing) revenaient sur lui avant de se toucher au premier virage.

L’incident provoquait l’intervention de la voiture de sécurité, qui s’effaçait pour le dernier tour. Victor Martins conservait toutefois son sang-froid pour conclure son week-end parfait de la meilleure des manières et s’imposer face à Caio Collet, menacé par Franco Colapinto dans les ultimes virages.

Quatrième, David Vidales remportait à domicile son huitième Trophée Hankook de la saison tout en étant talonné par le wild-card Kas Haverkort, leader du Championnat d’Espagne de Formule 4, et Hadrien David. Septième, Tijmen van der Helm précédait William Alatalo et Lorenzo Colombo. Initialement présents dans les points, Paul Aron et Amaury Cordeel étaient pénalisés après l’arrivée pour leur responsabilité dans les incidents survenus en course. László Tóth (Bhaitech Racing) et Reshad De Gerus (Arden Motorsport) héritaient alors des derniers points en jeu.

Qualifications 2 - Grille de départ - Course 2 - Classement Pilotes - Classement Équipes

Les concurrents de la Formule Renault Eurocup s’apprêtent désormais à vivre un véritable sprint final avec quatre rendez-vous dès le meeting de Spa-Francorchamps (21-24 octobre) !

Ils ont dit

Victor Martins (ART Grand Prix) : « J’adore Barcelone ! C’est déjà ma sixième victoire de la saison et c’est juste incroyable. La voiture était à nouveau parfaite et je n’avais qu’à me concentrer sur mon pilotage tour après tour. Nous sommes de plus en plus forts chaque week-end et nous ne voulons absolument rien laisser à nos adversaires ! »

Caio Collet (R-ace GP) : « Ce week-end, nous avons un peu souffert sur le sec. Même si nous n’avions pas le rythme de Victor, nous repartons de Barcelone avec deux deuxièmes places et de gros points pour le championnat. Cela n’est toutefois jamais agréable de voir Victor tout gagner et nous devons continuer de travailler dur d’ici Spa-Francorchamps ! »

Franco Colapinto (MP Motorsport) : « Je suis content de ce nouveau podium. Mon départ n’était pas idéal comme j’ai perdu une position, mais je pense que nous avions le rythme de course pour jouer la deuxième place. J’étais plus rapide que Caio dans le final, mais il m’a finalement manqué quelques tours pour parvenir à le dépasser. Cela aurait pu être possible sans la voiture de sécurité... J’adresse toutefois un grand merci à l’équipe avec qui je viserai de nouveaux podiums à Spa ! »

David Vidales (JD Motorsport) : « Cette quatrième place était le meilleur résultat que nous pouvions obtenir aujourd’hui, donc je m’en réjouis. C’est d’autant plus positif qu’elle est synonyme de victoire chez les rookies et de bons points au championnat, mais nous nous tournons déjà vers Spa où nous devrons faire mieux ! »

Classement général provisoire*
Pilotes Points
1. Victor Martins (ART Grand Prix) 226
2. Caio Collet (R-ace GP) 210
3. David Vidales (JD Motorsport) 142
4. Franco Colapinto (MP Motorsport) 114
5. Alex Quinn (Arden Motorsport) 75
... ...

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

share