Lancée en 1971, la Formule Renault s’est imposée comme l’une des catégories de prédilection pour tous les pilotes voulant rejoindre l’élite du sport automobile. Cette année encore, vingt-sept espoirs parmi les plus prometteurs se présenteront en fin de semaine sur le Circuit Paul Ricard avec un seul objectif : prendre l’avantage dès la première course de l’année.

Reconnue pour son équité technique et sportive, son niveau de compétition relevé et son calendrier prestigieux, la Formule Renault Eurocup est plus que jamais comme le tremplin idéal des champions de demain.

Cette année ne fera pas exception avec un plateau international extrêmement compétitif. Le coup d’envoi de la saison sera donné sur le Circuit Paul Ricard, véritable juge de paix de la discipline. Depuis 2011, le lauréat l’a toujours emporté sur le tracé qui accueillera le Grand Prix de France de Formule 1 !

Ce week-end, qui s’inscrira dans la trajectoire de Robin Frijns, Stoffel Vandoorne, Pierre Gasly, Nyck de Vries, Lando Norris et Sacha Fenestraz afin de prétendre à l’une des deux places en jeu au sein de la Renault Sport Academy en 2019 ?

Josef Kaufmann Racing vise la passe de trois

Après avoir mené Lando Norris et Sacha Fenestraz au sacre, Josef Kaufmann Racing tentera de réaliser un triplé inédit depuis que la Formule Renault Eurocup est monotype.

Pour y arriver, l’écurie allemande renouvellera sa confiance en Yifei Ye. Détenteur des nouveaux records à Hockenheim et au Circuit Paul Ricard, le Chinois a fait forte impression cet hiver et figurera assurément parmi les favoris sur un tracé où il compte cinq victoires en F4 et un podium en Eurocup.

En parallèle, Richard Verschoor voudra exploiter son expérience pour démontrer qu’il a été évincé trop rapidement du Red Bull Junior Team. Enfin, le rookie Clément Novalak souhaitera continuer de surprendre. Novice en monoplace cette année, le double vainqueur des WSK Super Master Series s’est déjà imposé en Toyota Racing Series tout en signant une pole position en BRDC F3.

De grosses ambitions chez R-ace GP

Tenante du titre chez les équipes, R-ace GP souhaite désormais franchir l’ultime marche du podium chez les pilotes. Pour y parvenir, la structure de Thibaut de Mérindol et Cyril Comte comptera sur les services de deux membres de la Renault Sport Academy : Max Fewtrell, meilleur rookie en 2017, et Victor Martins, Champion de France F4 Junior.

La semaine dernière, le Britannique a signé le meilleur temps au Nürburgring et nul doute qu’il voudra faire honneur au numéro 1 arboré sur sa Formule Renault. Quant au Français, il côtoiera deux autres débutants : Charles Milesi, déjà auteur de plusieurs apparitions prometteuses, et Logan Sargeant, troisième du Championnat de Grande-Bretagne de F4 et vainqueur au Circuit Paul Ricard en V de V l’an passé.

Tech 1 Racing de retour au sommet ?

Toujours redoutable, Tech 1 Racing aura à cœur de remporter ses premiers titres depuis ceux acquis avec Pierre Gasly en 2013.

Simon et Sarah Abadie s’appuieront sur leur fer de lance Neil Verhagen. Après s’être rapidement adapté à l’Europe, l’Américain ambitionnera d’être le premier membre du Red Bull Junior Team à être sacré depuis Brendon Hartley en 2007.

À ses côtés, on retrouvera le rookie Alexander Smolyar, protégé du SMP Racing et vice-Champion d’Espagne de F4. Pour sa part, Thomas Neubauer tentera de tirer profit de son expérience, tout comme Frank Bird, en provenance de Fortec Motorsports.

La surprise MP Motorsport ?

Pour son retour l’an passé en Formule Renault Eurocup, MP Motorsport a progressivement haussé le rythme avec ses trois débutants.

Cette fois, les hommes de Sander Dorsman adopteront une approche différente avec deux pilotes parmi les plus expérimentés en Formule Renault : Max Defourny et Alex Peroni. Tous deux se sont déjà imposés au Circuit Paul Ricard et au sein de la catégorie.

De quoi leur permettre d’aspirer au titre tout en offrant de solides références à Christian Lundgaard. Régulier aux avant-postes cet hiver, le Danois de la Renault Sport Academy sera observé de près après son doublé en SMP F4 NEZ et en Championnat d’Espagne de F4.

Arden Motorsport veut confirmer

Neuf : c’est le nombre de courses qu’il avait fallu pour voir Arden Motorsport monter sur la plus haute marche du podium avec Daniel Ticktum.

Désormais orpheline du vainqueur du Grand Prix de Macao, l’équipe de Ben Salter s’appuiera sur l’expérience d’Alexander Vartanyan, qui avait inscrit tous les points de JD Motorsport malgré son statut de rookie.

Le pilote SMP Racing sera accompagné de deux débutants prometteurs : l’Australien Oscar Piastri, vice-Champion de Grande-Bretagne de F4, et le Marocain Sami Taoufik, Champion d’Europe CIK-FIA en OK.

AVF by Adrián Vallés de retour aux affaires ?

Après avoir mené Harrison Scott au titre rookies en 2015 et à la victoire en 2016, AVF by Adrián Vallés a vécu une campagne plus discrète l’an passé.

Pour revenir au premier plan, Adrián Vallés renouvellera sa confiance en Axel Matus. Titré en Formula Panam et en NACAM F4 en 2016, le Mexicain voudra faire briller l’Escudería Telmex.

Réguliers en EuroFormula Open et en Championnat de France F4, Eliseo Martinez et Christian Muñoz connaissent bien le Circuit Paul Ricard. Tous deux auront à cœur de faire leurs preuves, tout comme Xavier Lloveras, arrivé en cours d’année 2017.

La renaissance pour JD Motorsport ?

Avec dix couronnes à son actif, JD Motorsport affiche l’un des plus beaux palmarès de la Formule Renault Eurocup.

Cette année, Roberto Cavallari et Alfredo Cappelletti espèreront plus que jamais renouer avec leur glorieux passé en s’étant attiré les services de deux redoublants ayant montré une pointe de vitesse intéressante l’an dernier : Thomas Maxwell et Najiy Razak.

Cependant, Lorenzo Colombo, troisième du Championnat d’Italie de F4, pourrait bien créer la surprise. Sans cesse présent aux avant-postes durant l’hiver, l’Italien pourrait s’affirmer comme l’une des révélations de la saison !

Ne jamais sous-estimer Fortec Motorsports !

Figurant parmi les équipes les plus réputées, Fortec Motorsports a permis l’éclosion de nombreux talents : Charles Leclerc, Ed Jones, Oliver Rowland et beaucoup d’autres.

Transfuge de R-ace GP, l’expérimenté Raúl Guzmán voudra progresser aussi vite qu’il l’avait fait en F4. Le Mexicain sera accompagné de Vladimir Tziotzis, auteur de plusieurs podiums en SMP F4 NEZ.

Enfin, le public français aura l’occasion de suivre la progression d’Arthur Rougier. Six mois jour pour jour après avoir acquis le titre de Champion de France F4 sur ce même circuit, le Français tentera désormais de briller pour faire honneur aux couleurs de la Renault Sport Academy.

Formule Renault Eurocup

En chiffres
8 équipes, 13 rookies et 14 redoublants cette saison.
9 circuits du calendrier présents sur celui de la Formule 1.
16 concurrents dans la même seconde lors des tests le mois dernier.
20 courses, soit deux à chaque meeting.
27 pilotes représentant 15 nationalités et 5 continents.
30 minutes + 1 tour, la nouvelle durée des épreuves (hormis à Monaco).
100 %. Depuis l’introduction de cette génération, tous les lauréats de la Formule Renault Eurocup sont désormais liés à une écurie de F1.
128 tours couverts par Charles Milesi lors des deux journées d’essais d’avant-saison au Circuit Paul Ricard (soit 751,6 km, plus de huit courses).
1780,126 kilomètres effectués depuis le début de l’année par Victor Martins.
1970. Le 19 avril, le Critérium de Formule France participe à l’inauguration du Circuit Paul Ricard. Alain Serpaggi et son châssis Alpine l’emportent, un an avant de finir deuxième du premier Critérium de Formule Renault.
2010, dernière épreuve à Hockenheim qui fait son retour au calendrier 2018.

Calendrier 2018
• 13-15 avril : Circuit Paul Ricard (FRA)
• 20-22 avril : Monza (ITA)*
• 18-20 mai : Silverstone (GBR)*
• 24-27 mai : Monte-Carlo (MCO)
• 20-22 juillet : Red Bull Ring (AUT)
• 26 juillet-28 juillet : Spa-Francorchamps (BEL)*
• 31 août-2 septembre : Hungaroring (HUN)*
• 13-16 septembre : Nürburgring (GER)
• 21-23 septembre : Hockenheim (GER)
• 19-21 octobre : Circuit de Barcelona-Catalunya (ESP)*
*Essais collectifs prévus en amont du meeting

Circuit Paul Ricard - Programme
Vendredi 13 avril 2018
9h00 – 9h50 Essais collectifs 1

13h45 – 14h35 Essais collectifs 2

17h20 – 17h35 Qualifications 1 (Groupe A)

17h40 – 17h55 Qualifications 1 (Groupe B)
Samedi 14 avril 2018
11h00 – 11h15 Qualifications 2 (Groupe B)

11h20 – 11h35 Qualifications 2 (Groupe A)

14h55 – 15h27 Course 1
Dimanche 15 avril 2018
10h05 – 10h37 Course 2

share