Max Fewtrell (R-ace GP #1)
Lorenzo Colombo (JD Motorsport #61)
Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing #16)

Auteur du meilleur temps des deux jours à Hockenheim, Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) a récidivé lors de la seconde journée d’essais collectifs au Circuit Paul Ricard. Établissant ce matin le nouveau record du tracé pour la Formule Renault Eurocup en 2’00’’992, le Chinois a devancé le pilote de la Renault Sport Academy Max Fewtrell (R-ace GP) et le rookie Logan Sargeant (R-ace GP). L’après-midi, l’Italien Lorenzo Colombo (JD Motorsport) s’est montré le plus véloce.

Les concurrents de la Formule Renault Eurocup se retrouvaient à nouveau sur le Circuit Paul Ricard qui accueillera le premier meeting de la saison (13-15 avril).

Alors que Yifei Ye dominait une grande partie de la matinée, Max Fewtrell battait la référence de la piste établie la veille avant que le Chinois ne réplique en 2’00’’992 à cinq minutes du drapeau à damier. Il devançait ainsi un trio de R-ace GP composé de Max Fewtrell, Logan Sargeant et Charles Milesi, ainsi qu’Oscar Piastri (Arden Motorsport).

Le début de l’après-midi était marqué par de nombreuses simulations de course. Yifei Ye, Oscar Piastri et Lorenzo Colombo se relayaient en tête, à l’avantage de l’Italien en 2’01’’394. Derrière lui, on retrouvait Oscar Piastri, Max Defourny (MP Motorsport), Logan Sargeant et Yifei Ye.

La journée s’achevait avec quinze minutes dédiées aux simulations de départs. Les prochains essais collectifs auront lieu les 4 et 5 avril au Nürburgring (Allemagne).

Séance 1 - Séance 2

Max Fewtrell dans le sillage de Yifei Ye

Max Fewtrell (R-ace GP) : « Même si nous nous sommes concentrés sur notre programme, le rythme est là avec la deuxième meilleure performance sur les deux jours d’essais. C’est dommage qu’il y ait eu un drapeau rouge pendant notre relais en pneus neufs, j’étais un demi-dixième plus rapide qu’au simulateur avant cela ! Il nous reste du travail, il y a toujours moyen de progresser, mais nous trouvons petit à petit notre chemin. »

Max Defourny de retour aux avant-postes

Max Defourny (MP Motorsport) : « Je pense que mon retour en Formule Renault Eurocup est la meilleure décision dans l’optique de ma carrière et j’ai des choses à prouver après ma saison 2017. C’est donc un nouveau départ, même si mon ambition reste la même : le titre ! Aujourd’hui, le résultat final est flatteur d’autant que nous n’avons vraiment eu qu’un seul relais parfait ce matin en pneus usés. Nous devons désormais nous débarrasser de nos petits soucis afin de ne plus en connaître jusqu’à la fin de l’année. »

Charles Milesi mise sur la régularité

Charles Milesi (R-ace GP) : « Jusqu’ici, la performance pure est au rendez-vous comme ce matin avec le quatrième temps. Cela dit, je dois encore travailler sur la constance et l’exécution du tour parfait. Mes équipiers y parviennent et peuvent ainsi exploiter toute l’adhérence des pneumatiques. J’y étais presque parvenu l’an passé lors de ma wild-card au Circuit Paul Ricard, mais je veux y arriver à toutes les courses cette saison. »

Clément Novalak veut apprendre vite

Clément Novalak (Josef Kaufmann Racing) : « Depuis la reprise, nous avons fait de bons progrès et le bilan est assez positif jusqu’ici. Tout le monde dit que si l’on gagne en Formule Renault, on peut s’imposer partout où on le souhaite, mais c’est vraiment une voiture difficile à piloter ! Heureusement, je peux compter sur l’aide et les données de Richard Verschoor et Yifei Ye, peut-être les deux pilotes les plus rapides du plateau, pour apprendre aussi vite que possible. L’objectif de mon triple programme cette saison est d’engranger un maximum d’expérience. On est toujours un peu dans l’inconnu quand on débute et cela va me permettra de voir en fin d’année si je suis prêt à passer dans une autre catégorie ou si je reviens pour gagner le titre ! »

Frank Bird poursuit son développement

Frank Bird (Tech 1 Racing) : « Après ce long hiver, mon intégration chez Tech 1 Racing se déroule à merveille. J’ai connu une première année difficile en Formule Renault Eurocup, mais je pense avoir réduit mon déficit d’expérience par rapport à la concurrence. Je sais ainsi mieux interpréter mes sensations au volant pour déterminer dans quelle direction affiner les réglages. Mon objectif est de continuer de progresser tout en commençant la saison au niveau où j’avais fini l’an dernier, c’est-à-dire la première moitié de grille ! »

Eliseo Martinez monte en régime

Eliseo Martinez (AVF by Adrián Vallés) : « Tous mes équipiers et les membres de l’équipe parlant la même langue, nous avons rapidement créé une relation solide au sein de laquelle nous travaillons tous d’arrache-pied pour progresser. Les écarts sont néanmoins extrêmement serrés et atteindre le top dix comme ce matin me semble beaucoup plus difficile qu’en Euroformula Open. En tant que rookie, une place dans les dix premiers représenterait un bon résultat puisque l’on trouve les meilleurs pilotes du monde en Formule Renault Eurocup. »

Share